Bradage de l’agriculture africaine et du système alimentaire

L’agriculture africaine et ses cultivateurs sont toujours sous pression pour maintenir les systèmes locaux de cultures qui produisent une nourriture culturellement adaptée. Depuis des décennies, l’agriculture africaine a un besoin urgent d’investissements ; dans la dernière moitié des années 2000, l’investissement est arrivé sur le continent, cependant il ne visait pas les agriculteurs paysans africains. Le flux actuel d’investissement agricole n’est focalisé que sur l’agro-industrie orientée vers l’exportation, pendant que les exploitations familiales familiale restent privées d’investissement. 

Les exploitations familiaux africains subissent les aléas des marchés internationaux tout autant que les politiques internationales, alors que le soutien à l’agriculture familiale est crucial pour améliorer la sécurité alimentaire, combattre la pauvreté rurale et le changement climatique, créer des opportunités de revenus pour les jeunes ruraux, conserver la biodiversité et renforcer le fonctionnement des marchés locaux.

Pour en savoir plus
Share Button