LOMIN

Mission : Kajo Keji (communauté de Lomin)

Situation géographique
La communauté de Lomin est située dans le comté de Kajo Keji, qui fait partie de l’Etat d’Equatoria-Central et du diocèse de Yei au Soudan du Sud. Elle se trouve à environ 40 km du district de Moyo en Ouganda et à 75 miles de Juba, l’actuelle capitale du Soudan du Sud. Lomin est en zone montagneuse, la végétation est bonne; on y vit relativement bien.

Population
La population de Kajo Keji est proche de 300’000 habitants; quelques-uns y reviennent des pays voisins dans lesquels ils s’étaient réfugiés durant la guerre.

Situation sociale, éducative, sanitaire et religieuse
De nombreuses personnes de Kajo Keji ont vécu dans les camps de réfugiés aménagés dans le district de Moyo et d’Adjumani en Ouganda. Plusieurs d’entre elles sont officiellement rentrées en 2009 grâce à l’intervention de l’Agence des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR), mais à ce jour le processus de rapatriement est encore en cours, d’où la situation instable dans le pays.

La population de Kajo Keji vit principalement de l’agriculture qu’elle pratique avec des moyens rudimentaires tels que des pioches, ce qui l’empêche de développer cette branche d’activité pour un usage commercial; les outils utilisés ne permettent pas de cultiver beaucoup de terrain. La proximité de l’Ouganda et la facilité de transport favorisent l’échange de marchandises, mais ceci reste un moyen de subsistance.

A l’inverse d’autres endroits du Soudan du Sud, Kajo Keji compte un bon pourcentage de personnes instruites, qui ne vivent toutefois pas dans cette ville mais qui vont à la recherche de travail mieux rémunéré.

Le service sanitaire est précaire,  il compte un seul hôpital de référence dans le village et un seul médecin.

Sur le plan religieux, la majorité de la population est protestante, alors que les catholiques représentent environ 15 %. Toutefois, de nombreuses personnes croient et pratiquent les religions traditionnelles.

Les Sours Missionnaires Comboniennes
Les Sours Missionnaires Comboniennes se trouvaient à Kajo Keji (communauté de Lomin) de 1985 à 1987, mais en raison de la guerre civile, la mission a été abandonnée puis rouverte en 2001, soit 14 ans plus tard. On ne trouve pas de services sociaux dans ce village tels que transports, électricité, centres de récréation, etc. Le niveau de pauvreté et le chômage sont élevés. Beaucoup d’enfants sont orphelins ou uniquement élevés par leur mère à cause de la guerre. Les femmes sont victimes de croyances culturelles et de violences domestiques; elles sont parfois seules à nourrir et prendre soin de la famille, ce qui cause souffrance et privations.

Dans cette mission, nous sommes quatre Sours engagées dans les ministères suivants :

– Education
– Santé
– Pastorale (développement de la femme, formation de catéchistes et pastorale des jeunes).

infositoweb@comboniane.org