Première semaine de travail du Chapitre

Au début de cette première semaine de travail  du Chapitre nous nous sommes arrêtées sur la première étape à accomplir dans le désir de vivre cet événement à la lumière du thème du Chapitre « oser la mystique de la rencontre pour la mission Combonienne aujourd’hui ».

Nous avons commencé les travaux du Chapitre par une réflexion sur comment vivre ces jours-ci au service de toute la Congrégation, au-delà de notre Circoscription de provenance, au-delà de notre service spécifique, en nous mettant à l’écoute du chemin réalisé de la part de toutes et de chacune, du chemin que nous avons vécu dans l’Église, dans le monde et de la création.

Nous faisons partie d’un Corps-Congrégationnelle qui interagit à chaque moment avec des peuples, avec le monde, à l’intérieur d’une Église dynamique qui nous invite à sortir, à oser, à aller au-delà (orienter vers            l’horizon).

Etre corps de la Congrégation nous a conduit à désirer une écoute générative des différents rapports du GIP, de la Direction Générale, de l’Economat Général et de la Commission Pré-Chapitre. En ces jours d’écoute intense, nous avons cherché de lire avec la pensée, le cœur et la volonté le chemin parcouru au cours de ces dernières années. Une écoute où nous sommes présentes avec tout notre être, en nous laissant interroger par notre histoire  congrégationelle de ces six années, en nous laissant toucher en profondeur par les événements qui nous ont accompagnés.

Les présentations des GIP étaient belles et intenses. Le chemin parcouru par chaque Circoscription et chaque GIP nous ont aidés à réaliser que le charisme est vivant et vivifie les réalités autour de nous et nous avons partagé le désir de revoir nos présences en essayant de répondre au cri des pauvres et des démunis auquel nous avons voulu répondre par différentes méthodes selon des réalités et des situations.

La présentation de la commission pré-chapitre nous a donné la lumière sur ce qui nous unit et qui s’est exprimé d’une manière forte dans nos expériences de rencontre. Expériences qui parlent tout d’abord  de nous-mêmes, de notre désir de sortir, de rencontrer l’autre dans sa diversité.

Les expériences de rencontre sont un trésor qui nous appartienent et qui met en évidence l’importance de l’évangélisation comme communauté, qui confirme l’appel à être des ponts entre les peuples, qui souligne l’accueil et la souffrance féconde manifestée dans la vie des pauvres, qui nous invite à être au-delà de la logique de vouloir faire ou de vouloir donner.

Le rapport de la Direction générale sortante a élargi notre point de vue, en nous présentant le parcours de ce mandat vécu avec attention à la mise en œuvre de ces processus qui nous ont permis d’approfondir notre ministère, à la lumière de notre histoire charismatique et de notre “vivre ensemble” .
Dans son rapport, la Direction Générale nous a invités à élargir notre vision parce que l’horizon se déplace, se élargit et est exprimé dans l’image du Christ élèvé sur la Croix avec ses bras ouverts, qui attire à Lui toute l’humanité.

dsc_0025

Ce regard vers l’horizon devient une rencontre qui se fait paradigme pour la vie consacrée missionnaire (cf. EG n. 87) et s’étend aux défis qui nous touchent profondément: l’appel à une vie toujours plus contemplative qui exige du courage et capacité de nous rencontrer avec Dieu et avec nous-mêmes, afin de construire des relations mûres, aussi en communauté, en ré-inventant notre mode d’etre ensemble pour la mission, à travers une ministérialité de plus en plus participative, afin de pouvoir nous soutenir mutuellement, pour pouvoir soutenir la mission et nous ouvrir aux défis d’une économie durable en faveur de la vie et la croissance de notre avenir à travers des attitudes et des actions toujours plus transparentes et partagées.

 

Share Button