Daniel Comboni – Fondateur

DANIEL COMBONI
Apôtre, Père et Prophète

Apôtre

Un unique concept résume toute la vie de Daniel Comboni et il le saisit âme et corps, en donnant sens à tout son être et agir: la Mission, l’évangélisation de l’Afrique Centrale, un rêve qui en ces moments-là touchait à l’utopie. Mais à cette vocation, Comboni dédiera toutes ses énergies jusqu’au dernier soupir émis précisément au cour même de l’Afrique profonde.

 

Père

En tant que missionnaire, Comboni se sentait frère des africains, fils du même Dieu Père. La mission, cependant, le rend surtout père des premières Églises de l’Afrique Centrale, et de deux Instituts exclusivement missionnaires, fondés par lui-même. Sa figure charismatique continue à allumer le cour des jeunes, et à faire naître de nouvelles familles au service de l’Église missionnaire.

 

Prophète


Le prophétisme de Daniel Comboni  pris des aspects différents, mais complémentaires:
  • Témoin –
    par la parole et les oeuvres de l’amour miséricordieux de Dieu, qui en Jésus Christ sauve tous les peuples

    .
  • Précurseur –
    Comboni ne fut pas seulement un des pionniers de la mission de l’Afrique Centrale de son époque, son concept global de mission est de grande actualité surtout aujourd’hui

    .
  • Martyre –
    dans le corps et dans l’esprit, cloué mystiquement à la croix comme son Seigneur, tombé comme un grain de blé dans le sol africain. Un martyre qui le rend maître de spiritualité missionnaire
    .

Données d’une vie
limone_nord

15/3/1831

Daniel Comboni naît à Limone sul Garda (Italie).
  • 20/2/1843
    Il entre dans L’Institut fondé par l’Abbé Nicola Mazza pour « recueillir et éduquer les jeunes pauvres » .
  • 6/1/1849
    Il jure en présence de l’Abbé Mazza de se dédier à la mission de l’Afrique Centrale pendant toute sa vie.
  • 31/12/1854
    Il est ordonné prêtre
  • 18/9/1864
    Jour de la béatification de Marguerite Marie Alacoque.
    Il présente le Plan au Préfet de Propaganda Fide. Le jour suivant il le présente à Pie IX.
  • Décembre 1864
    Voyages d’animation missionnaire et pour faire connaître le « Plan » à Turin, Lyon, Paris, Cologne et Londres.
  • 13/4/1866
    L’Institut Mazza renonce à son engagement de travail missionnaire en Afrique. Comboni décide alors de fonder sa propre société missionnaire.
  • 1/6/1867
    Il fonde à Vérone l’Institut missionnaire pour l’Afrique dans le cadre de l’ ouvre du Bon Pasteur, une association missionnaire internationale.
  • 29/11/1867
    Il part de Marseille pour le Caire avec trois Camilliens, trois Sours de St. Joseph de l’Apparition et 16 jeunes Africaines.
    Au Caire il fonde deux Instituts -un masculin et l’autre féminin- selon la ligne tracée dans le Plan.
  • 7/7/1868
    Il commence un tour d’animation missionnaire en France, Allemagne, Autriche et Italie.
  • 23/5/1869
    Il ouvre une troisième maison au Caire pour une école avec des maîtresses africaines.
  • 24/6/1870
    Il prépare un document pour le présenter aux Pères du Concile: « Postulatum pro Nigris Africae Centralis ». Il l’accompagne d’une lettre circulaire, signée par plusieurs Evêques et approuvée par Pie IX.
  • 14/9/1871
    Au Congrès des Catholiques Allemands de Mayence il parle sur le thème « Afrique ou Mort ».
  • 1/1/1872
    Comboni fonde à Vérone l’Institut des “Pie Madri della Nigrizia”.
    Dans le même mois il commence aussi sa revue missionnaire “Les Annales du Bon Pasteur”.
  • 26/5/1872
    Comboni est nommé Provicaire Apostolique de l’Afrique Centrale.
  • 11/6/1872
    Pie IX confie la Mission de l’Afrique Centrale à l’Institut de Comboni.
  • 26/1/1873
    Il quitte le Caire à destination de Khartoum et du Cordofan. Pour la première fois des religieuses européennes font partie de l’expédition.
  • 11/5/1873
    Homélie-programme de Comboni à Khartoum.
  • 15/10/1876
    Il reçoit à Vérone la profession religieuse des deux premières « Pie Madri della Nigrizia ».prime-suore
  • 12/8/1877
    Consécration épiscopale de Mgr Daniel Comboni comme Vicaire de l’Afrique Centrale.
  • 15/12/1877
    Il part pour l’Afrique avec une nouvelle expédition missionnaire : cinq prêtres, six Frères et cinq « Pie Madri della Nigrizia ».
  • Avril 1878
    Il fonde le village chrétien de Malbès, habité par des familles chrétiennes éduquées par la mission.
  • 30/7/1881
    Il part pour Khartoum avec l’intention de présenter à Rauf Pacha un plan pour l’abolition définitive de l’esclavage dans la région des Nouba.
  • 5/10/1881
    Il est attaqué par de violentes fièvres en peu de jours la vie de l’Apôtre de l’Afrique arrive à sa fin.
  • 10/10/1881
    Il meurt à 22h à Khartoum, entouré de ses missionnaires.
    En 1885 la tombe de Comboni sera profanée par les Mahdistes.
  • 1927
    La cause diocésaine de sa béatification et de sa canonisation est introduite à Vérone.
  • 6/1/1969
    Reconnaissance canonique d’un troisième Institut qui s’inspire à la spiritualité de Comboni : Les Missionnaires Séculaires Comboniennes.
  • 17/3/1996
    Béatification solennelle de Daniel Comboni dans la Basilique de Saint Pierre de Rome.
  • 5/10/2003Le Bienheureux Daniel Comboni est canonisé par Jean-Paul II dans la basilique Saint-Pierre de Rome.