Ministères

Saint Daniel Comboni avait une idée claire du ministère évangélique de « ses sours », comme il aimait appeler les missionnaires de la  première heure. Il voulait qu’elles fussent des femmes saintes et capables, capables de traiter avec tous, des  ‘pascià’ aux paysans, capables de faire cause commune avec les faibles et les exclus.

Il croyait dans le rôle irremplaçable de la femme dans l’ensemble évangélique de l’Église jusqu’au point  de soutenir que: « …ici l’ouvre de la Sour est un sacerdoce. Là où il y a les Sours il y a une Mission solide ».

Son expérience passionnée de vie dépensée pour l’annonce de l’Évangile en Afrique et la méthodologie missionnaire synthétisée dans la devise « Sauver l’Afrique avec l’Afrique » qu’il nous a laissé en héritage, sont la consigne qu’aujourd’hui nous sommes engagées à réaliser près des peuples où nous vivons.

Soutenues de sa vision prophétique dans notre ministère féminin :

  • Nous annonçons et partageons la Bonne Nouvelle à ceux qui ne le connaissent pas encore et favorisons la croissance des valeurs du Règne à travers :
     – la pastorale catéchétique
    – le pastorale éducative
    – le pastorale sanitaire
    – la promotion de la femme
    – la formation et la promotion humaine et religieuse des leaders
    – la promotion de la Justice et la Paix et la sauvegarde de la création
    – l’Animation missionnaire des Églises

Aujourd’hui plus que jamais nous sommes appelées à être des « ponts de réconciliation et pardon » et « tisseuses de dialogue » pour l’unité des peuples, des cultures et des religions, pour être vraies femmes de l’Évangile pour la mission ad gentes aujourd’hui.